Affaires étrangères : le terrorisme comparé à des maladies opportunistes comme le sida

Le ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération internationale, SE Monsieur Abdoulaye Diop, a reçu en audience ce jour, mardi 3 février 2015 à partir de 12h20 mn, la mission conjointe Nations Unies-Union Africaine, de lutte contre le terrorisme.

conference presse ministre affaires etrangeres abdoulaye diop

Le ministre Diop, tout en se réjouissant de la présence de cette mission de haut niveau de New York dans notre pays, signe  de la  marque d’attention pour le Mali, a assuré la délégation de la totale disponibilité du gouvernement à travailler, à la lumière de leur mandat, à faciliter la collaboration pour l’atteinte de leurs objectifs.

Les échanges ont ensuite porté sur les quatre points :

Quelle stratégie nationale ou coordination à définir ou à mettre en place touchant à tous les aspects de la lutte contre le terrorisme et  incluant  la dimension régionale;

– la nécessité de la mise en place d’un pôle judiciaire pour poursuivre et juger afin d’éviter l’impunité;

-l’importance de la gestion des questions de frontières pour prévenir les radicalisations;

-la signature et la mise en place d’un Traité d’extradition et d’entraide Judiciaire dans l’espace francophone.

A l’issue de ces échanges, on peut retenir que le combat contre le terrorisme nécessite : de tirer des leçons de notre société. A cet effet, la délégation souhaite utiliser les capacités opérationnelles du ministère des Affaires religieuses et du Culte.

Dans le même ordre d’idée, le ministre Diop et ses hôtes sont d’accord que le combat contre le terrorisme doit se faire en déradicalisant la pratique religieuse soit  à travers entre autres un combat doctrinal dès le bas âge soit en développant la cohabitation pacifique.

Ils sont venus à la conclusion que le combat contre le terrorisme est difficile à mener car, le terrorisme est une menace multiforme et comparable aux maladies opportunistes comme le sida qui a plusieurs ramifications.

Les deux parties se sont engagées à collaborer étroitement dans le cadre de cette lutte.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.