Adjudant-Chef Adama Lassana Diarra : Un otage oublié par sa hiérarchie ?

14 avril 2018-14 avril 2019 ! Il y a exactement un an, jour pour jour, que l’adjudant-Chef Adama Lassana Diarra,adjoint au commandant de brigade de gendarmerie de Diré a été enlevé par ses ravisseurs. Un otage oublié par sa hiérarchie ?

En février dernier, le malheureux sous-officier est apparu dans une vidéo largement diffusée sur les réseaux sociaux en compagnie du regrettéjuge de Niono Soungalo Koné, et du préfet du cercle de Ténenkou,Makan Doumbia, aujourd’hui en liberté. Le pandore a fait un émouvanttémoignage dans lequel il sollicite l’implication des plus hautes autorités, notamment le Président de la République Ibrahim Boubacar Keita, son premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, la hiérarchie de la gendarmerie nationale et les magistrats.

Pour les proches de l’otage, cette apparition était une ancienne vidéo envoyée plusieurs mois auparavant auxservices de renseignements. L’entourage du gendarme a conclu à une manœuvre de diversion pour caresser les siens dans le sens du poil et cacher la mort des deux autres otages en l’occurrence Soungalo Koné, juge de Niono et le commandant de brigade de Guiré, Mamadou Diawara.

Les parents et proches de l’otage déplorent cette manipulation flagrante et le silence coupable de l’Etat dans cette affaire. Ils sollicitent une fois de plus, l’implication des hautes autorités pour libérer Adama L Diarra et tous les autres otages capturés en plein exercice de leur fonction.

Affaire à suivre…

Bourama Camara

 

Source: lechallenger

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *