Abdallah Wafy: «En réponse au terrorisme, il n’y a pas que le “tout sécuritaire”»

Pour la première fois depuis près de quarante ans, le Niger fait son entrée au Conseil de sécurité, membre non permanent élu hier à New York. Pour Niamey, ce fauteuil est crucial alors que le pays fait face à des défis multiples, terrorisme, changement climatique, plus de 100 000 nouveaux déplacés et réfugiés ont été recensés depuis janvier au Niger, qui en abrite déjà 300 000. En raison de « la détérioration » de la situation sécuritaire, la force du G5 Sahel peine – trois ans après sa création – à faire face à la menace. Pour en parler, Sonia Rolley reçoit l’ambassadeur du Niger à Washington, Abdallah Wafy.

Source : RFI

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *