À propos du mandat d’amener contre le chef de l’ex-junte : « Le général Sanogo n’est pas n’importe qui dans ce pays », dixit son chargé de communication

General Amadou Haya Sanogo

Selon des sources concordantes, c’est aujourd’hui même que le général Amadou Haya Sanogo doit être entendu par la justice qui a émis17 mandats d’amener contre des militaires dans le cadre de l’enquête sur les combats entre bérets verts pro-Sanogo et bérets rouges pro-ATT survenus le 30 avril 2012 à Bamako. C’est le juge d’instruction de la Commune III, Yaya Karembé qui doit normalement l’entendre sur le dossier. Mais l’entourage du général ne croit pas à cette information.

En tout cas, son chargé de communication, le Lieutenant Mohamed Coulibaly que nous avons contacté nous a laissés dans le doute. Il dit ne pas être au courant que le général Sanogo est appelé à répondre à une convocation de justice aujourd’hui. Mieux, a-t-il souligné, le général Amadou Haya Sanogo n’est pas n’importe qui dans ce pays pour être convoqué de la sorte.

« Le général Amadou Haya Sanogo est une personnalité de ce pays et ce n’est pas comme ça qu’on doit le convoquer. Il faut que les gens comprennent ça », a-t-il ajouté. C’est dire que dans l’entendement de son entourage, le général Sanogo n’est pas appelé à répondre à une convocation de la justice aujourd’hui.


Source: L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *