Association Djigui Falaw : Contribuer à la scolarisation des enfants en situation difficile

Depuis sa création le 28 août 2015, l’association Djigui Falaw, présidée par Mahamane Traoré, mène le combat de la scolarisation des enfants en situation difficile. Dans ce cadre, elle a fait plusieurs dons de fournitures scolaires aux enfants démunis.

centre accueil hebergement Kanuya sos enfant pauvre orphelin demunie mendiants

L’association Djigui Falaw a été créée le 28 août 2015. Elle pour objectifs : contribuer à la scolarisation des enfants en situation difficile ; promouvoir l’habillement, l’hygiène et les soins des enfants se trouvant dans les pouponnières ; contribuer à la réinsertion des enfants de la rue dans le tissu socio-économique ; contribuer à la lutte contre la maltraitance des enfants ; soutenir les structures d’accueil des enfants et les femmes pour leur implication dans les activités éducatives et d’apprentissage.

Depuis sa création, l’association a mené plusieurs activités. Il s’agit du don d’habits, de lait, de couches pour enfant à la pouponnière de Bamako-Coura ; de l’organisation d’une journée récréative en faveur des enfants de la Cité Unicef ; du don d’habits, de jouets, de couches pour enfants, de l’eau minérale, de céréales aux enfants de la Pouponnière de la Cité Unicef.

À cela s’ajoute la distribution des kits scolaires composés d’une centaine de cahiers, de stylos et de crayons à l’école ATT de Faladié ; du don de moustiquaires imprégnées, de cahiers, de stylos et d’habits aux élèves de l’Union des jeunes aveugles (Uja) ; de la distribution de nourriture aux enfants de la rue ; de l’organisation d’une formation avec Rotary Club de Bamako sur le leadership, entre autres.

Selon son président, Mahamane Traoré, l’association compte scolariser une vingtaine d’enfants en situation difficile ; organiser une journée de don de sang et un concert pour récolter des fonds en faveur des enfants démunis ; mais aussi aller à la rencontre de la population de Siby pour faire des dons aux enfants et pour une plantation d’arbres.

Pour Mahamane Traoré, toutes les activités de l’association, depuis sa création, ont été réalisées sur fonds propres. C’est pourquoi il lance un appel aux organismes intervenant dans le domaine de l’enfance, les entreprises et les personnes de bonne de volonté, à soutenir l’association dans son objectif de promotion de la scolarisation des enfants en situation difficile.

Diango COULIBALY

Source: Le Reporter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *