Assistance aux épouses et veuves des militaires et paramilitaires: Mme Kéïta Aminata Maïga fait don de 80 millions de FCFA

80 millions de FCFA. C’est la somme donné au profit des épouses et veuves des militaires et paramilitaires pour mener des activités génératrices de revenus dans le cadre de leur autonomisation.

C’est la Première Dame du Mali, Mme Kéïta Aminata Maïga, qui a procédé à la remise officielle du chèque géant des 80 millions de FCFA à l’Association des Femmes des Camps et aux veuves des militaires et paramilitaires tombés sur le champ de l’honneur au cours de leur participation à la défense du territoire national. C’était le jeudi 18 avril 2019. Parmi les donateurs figurent la Première Dame du Mali, des ministres, M7 Télévision, ISAGO, le Président de l’Assemblée Nationale, la Fondation TOGUNA, des épouses de ministres, Hamady Sangaré, etc.

La remise du chèque relatif à cette collecte a réuni autour de l’Epouse du Chef de l’Etat Mme Kéita Aminata Maïga le ministre Amadou Koïta de l’Emploi et de la Construction citoyenne, porte-parole du Gouvernement, le Chef d’Etat-Major Général des Armées, des Chefs d’Etats-Majors et Directeurs de Service ou leurs Représentants, la Marraine des Associations des Femmes des Camps, Mme Diawara Nabou Diawara; la Présidente des Associations des Veuves Militaires et Paramilitaires du Mali, et des femmes militaires.

En effet, depuis janvier 2012, le Mali fait face à une crise multiforme qui a fait de nombreuses victimes, civiles et militaires tombés sur le champ de l’honneur au cours de leur participation à la défense du territoire national. Ce qui de facto fait des veuves et des orphelins dont l’avenir devient de plus en plus compromettant. Ainsi, le 30 avril 2018 dernier, sur initiative de la Marraine Madame Diawara Nabou Diawara et de ses sœurs Présidentes des Associations des Femmes des Camps, une soirée diner gala a été organisé en vue de collecter des fonds au profit des épouses et veuves des militaires et paramilitaires pour mener des activités génératrices de revenus dans le cadre de leur autonomisation. Cette belle initiative a permis la collecte de plus de quatre-vingt millions (80 000 000) de francs CFA.

Après avoir salué une fois de plus « cette belle initiative qui vient en appui aux efforts déjà consentis » par le Mali en faveur de cette couche vulnérable de notre société, la présidente de l’AFC a souligné qu’il est largement acquis de nos jours que la solidarité constitue l’un des fondements essentiels de la société malienne, l’une des conditions primordiales de son progrès et de l’épanouissement de chacun.

« Ce fond qui sera mis à la disposition des Femmes et Veuves de Militaires et Paramilitaires servira à la construction d’un centre multifonctionnel et au financement des activités génératrices de revenus », a-t-elle indiqué.

De son côté, Mme Dembélé estime que cette initiative vise apprendre à pêcher à ses sœurs plutôt que de leur tendre le poisson. « Vous venez de créer une véritable cohésion sociale autour d’une cause noble », a-t-elle soutenu, avant de prendre le rengagement devant les généreux donateurs que « ce fonds sera utilisé à bon escient ».

« Je sais que vos nouvelles activités génératrices de revenus vous permettront de soutenir vos familles et d’être financièrement autonomes et épanouies. Vous êtes des femmes battantes, et j’ai foi en votre potentiel et en vos capacités », a adressé la présidente des AFC à ses consœurs.

Un hommage singulier a été rendu à Madame le Directeur du Service Social des Armées Colonel Samaké Mariétou Dembélé qui a tout mis en œuvre, comme par le passé, pour jouer sa partition dans l’amélioration des conditions de vie des veuves et orphelins de militaires et paramilitaires.

Pour finir, Mme Traoré Mariam Koné, porte-parole des veuves, a salué l’initiative et remercié les uns et les autres pour cet acte de solidarité.

Cyril ADOHOUN

Source: L’Observatoire

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *