Forum de la Presse: Le ministre Mamadou Hachim Koumaré fait des annonces importantes

Le ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, Mamadou Hachim Koumaré était l’invité de l’émission bimensuelle « le Forum de la Presse » le vendredi 30 octobre dernier dans les locaux de la Maison de la Presse. A cette occasion, il a fait d’importantes annonces dans le cadre du désenclavement intérieur et extérieur du pays.

Mamadou Hachim Koumaré Ministre Equipement transports désenclavement

Le ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement Mamadou Hachim Koumaré était face à la presse le vendredi dernier à la Maison de la Presse à l’occasion du Forum de la Presse pour éclairer l’opinion publique nationale et internationale sur les actions que mène son Département. Pour l’occasion, les préoccupations des journalistes ont surtout porté sur la réalisation des infrastructures de transport notamment les routes, les chemins de Fer et le trafic aérien en cours et les actions en perspective.

Par rapport à la réalisation des infrastructures routières, le ministre Koumaré a rappelé que près de 99% des chantiers qui étaient en cours avant l’arrivée du régime d’IBK sont aujourd’hui achevés et plusieurs autres sont enclenchés ou en instance de projet. “Il faut remercier nos prédécesseurs, je voudrais qu’on arrête de dire la route d’un tel ou d’un tel parce que l’Etat est une continuité et nous sommes fiers d’achever les projets des autres”, a indiqué le ministre avant d’annoncer un projet de 5000 km de route pour un coût de 3000 milliards FCFA dont les promesses de financement sont déjà obtenues.

Parlant du trafic aérien, le ministre Mamadou Hachim Koumaré a donné des éclaircissements sur ce volet. Il a laissé entendre qu’il est aujourd’hui difficile pour une nation comme la nôtre de créer et d’entretenir une compagnie aérienne. Pour cela, le Mali, la Mauritanie et le Niger sont en pourparlers avancés pour créer une compagnie tripartite. Des efforts sont en train d’être déployés dans ce sens pour relever ce défi, a-t-il dit. Il a signalé que l’entretien d’un seul appareil coûte énormément cher. Des analyses sont en cours pour éviter d’acheter des appareils de mauvaise qualité pour notre parc commun, a-t-il indiqué.

Sur la gestion du Chemin de Fer, le ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement n’a pas caché les plaies. Selon lui, il existe bien des difficultés entre l’Etat et le concessionnaire « Trans-rail SA ». Mais, le ministre Koumaré a rassuré que des dispositions sont prises pour un règlement à l’amiable. C’est la raison pour laquelle, des partenaires sont saisis pour préparer un dossier juridique dans ce sens.

S’agissant de l’occupation illicite des emprises du Chemin de Fer, il a précisé que des actions sont en cours pour situer les responsabilités et remettre la société dans ses droits. Déjà, le ministre Koumaré a souligné que des responsabilités sont partagées. Pour lui, certains agents sont responsables mais il est clair que la responsabilité incombe aussi aux services administratifs de l’Etat. Une chose est claire, le ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement Mamadou Hachim Koumaré a rassuré que des actions sont en cours pour libérer les emprises des rails, mais il souhaite mener ces actions dans les règles de l’art. C’est pourquoi, il a demandé le soutien et l’accompagnement de la presse afin d’atteindre cet objectif.

 

B. Diarra

Source: Tjikan

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *