Communiqué relatif à la visite du premier ministre du Niger, Brigi RAFINI, au Mali: Pour raffermir les relations Nigéro-maliennes

Le premier ministre Modibo Keita a accueilli, ce samedi 2 juillet, à Bamako, son homologue du Niger Brigi Rafini qui était porteur d’un message du Président du Niger Mahamadou Issoufi au président de la République du Mali Ibrahim Boubacar Keita.

 modibo keita premier ministre chef gouvernement brigi rafini premier ministre nigerien

Après être reçu en audience par le Président Keita, le premier ministre nigérien et son homologue malien ont eu une séance de travail d’environ une heure dans la salle de conférence de la Primature.

Les deux personnalités se sont félicitées de l’excellence de la coopération, de l’amitié et de la fraternité entre nos deux pays et nos peuples. Au cours de cette séance de travail, les deux Premiers ministres ont échangé sur les sujets d’intérêt national et régional, relatifs à la situation sécuritaire, à la lutte contre le terrorisme dans l’espace sahélo-saharien. Sur toutes ces questions, les Premiers ministres Malien et Nigérien ont une convergence de vues.

Par ailleurs, le Premier ministre Brigi Rafini a sollicité l’appui du Mali dans la réalisation d’un projet d’intérêt commun pour le bonheur des populations, en l’occurrence, le projet de barrage de Kandadji.

 

En réponse, le Premier ministre Modibo Kéïta s’est réjoui de la démarche de dialogue et de concertation sur la mise en œuvre d’un tel projet commun de développement et d’intégration entre les deux pays. Modibo Kéïta a rassuré son homologue nigérien de « l’oreille attentive » de la partie malienne sur la question. Les deux Premiers ministres ont instruit aux techniciens maliens et nigériens de convenir des modalités pratiques de mise en œuvre.

L’initiative a été instruite au ministre de l’énergie et de l’eau du Mali de l’organisation, la semaine prochaine, d’une réunion bilatérale sur le projet. Bamako, le 2 juillet 2016

Le CIGMA

Source: Primature

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *