Communiqué de presse : Soixantième anniversaire et visite du président DE EDC

Cette année, Education Development Center (EDC), une ONG internationale, célèbre son 60e anniversaire. Créée en 1958 par un groupe de chercheurs de Massassuchetts Institute of Technology (MIT), une des universités les plus prestigieuses des États-Unis, EDC a travaillé, depuis son établissement, dans 80 pays du monde.

EDC a pour but de fournir des solutions durables pour améliorer l’éducation, promouvoir la santé et étendre les opportunités économiques. Pour EDC, cet anniversaire représente 60 ans de succès et d’innovations tournées vers le futur. Elle a joué un rôle prépondérant en établissant des passerelles efficaces entre la recherche, les politiques et la pratique.

EDC a été un pionnier dans l’utilisation de la technologie de communication en appui à l’éducation et à la créativité et s’est montré à l’avant-garde dans l’épanouissement socio-économique des jeunes dans plusieurs pays. Elle est reconnue comme un expert incontestable dans le domaine de l’apprentissage des mathématiques et des sciences aux États-Unis, et comme un éminent innovateur et chercheur en éducation de la petite enfance et en enseignement-apprentissage de la lecture-écriture.

Ses innovations ont touché des millions d’éducateurs, de décideurs politiques, de professionnels, de parents, d’étudiants et d’écoliers. Dans beaucoup de pays, EDC est à la source d’importants projets de réforme, souvent à l’échelle nationale, et a été à l’avant-garde de l’instruction par la radio, maintenant utilisée dans l’éducation formelle et non-formelle en Afrique et en Asie.

EDC/Mali fête son 60e anniversaire avec le Président, M. David Offensend, qui séjournera dans le pays du 26 au 28 juin 2018. Au cours de son séjour, M. Offensend rencontrera les autorités, animera une conférence de presse, s’entretiendra avec le personnel des projets de EDC, et se rendra sur le terrain pour visiter quelques réalisations de l’organisation.

Présence au Mali

EDC existe au Mali depuis une vingtaine d’années et a eu à exécuter plusieurs projets/programmes, soit en assurant le leadership ou en tant que partenaire de mise en œuvre. Ceux en cours sont :

De 2016 à 2021, «USAID/Mali SIRA» (Chemin de la Lecture) vise à améliorer la qualité de l’enseignement-apprentissage de la lecture-écriture dans les 1re et 2e années des écoles publiques et communautaires des régions de Koulikoro, Ségou et Sikasso et dans le district de Bamako. Jusqu’ici, le projet a formé environ 7.500 enseignants et 4.000 directeurs d’écoles dans l’approche équilibrée et les stratégies de mots décodables, au bénéfice de 300.000 élèves. Pour son volet participation communautaire, SIRA a sensibilisé des parents et organisations communautaires de base sur les avantages du curriculum bilingue, sur l’importance de l’accompagnement des parents dans l’éducation des enfants, et sur l’éducation des filles.

Le «Programme d’Appui à la Consolidation de l’Education au Nord» (PACEN), de 2015 à 2020, a pour but d’accroître l’accès équitable à l’éducation pour 10.150 enfants et à la formation professionnelle pour 2.800 jeunes déscolarisés/non scolarisés dans les régions de Gao et Ménaka. Ses stratégies, répondant aux objectifs de résilience et de pérennisation, concernent la réinsertion scolaire des enfants (9-14 ans) déscolarisés et non scolarisés et la préparation au travail des jeunes (15-25 ans) qui reçoivent une éducation de base en lecture-écriture, mathématiques et français fonctionnel.

Le Volet Qualité du projet «Food for Education 3» (La Nourriture pour l’Education 3) (2015 à 2020) est mis en œuvre dans 264 écoles des régions de Koulikoro et Mopti où il y a des cantines scolaires. Il a formé 244 directeurs d’école et environ 500 enseignants de 1re, 2e et 3e années à l’approche équilibrée pour améliorer l’enseignement-apprentissage de la lecture-écriture pour 64.000 élèves bénéficiaires.

Le «Projet d’Accès à l’Education pour Tous les Enfants au Mali» (PACETEM), dont EDC est le porteur du dossier administratif et financier pour un consortium de 12 ONG internationales et nationales, s’inscrit dans le cadre du programme conjoint d’accélération de l’accès à une éducation de base de qualité des enfants hors école du Mali.

Son objectif est de scolariser 596.597 enfants hors école sur la période 2016-2020 à travers plusieurs stratégies éducatives alternatives comme les écoles à classe unique, les écoles coraniques rénovées, les écoles mobiles, les centres de stratégie de scolarisation accélérée, l’inclusion, des cours intensifs de remédiation durant 2 mois et des mesures incitatives pour permettre à des enfants non scolarisés malgré une école publique à proximité d’y accéder.

Avec l’UNICEF, pour le Projet «Accès Equitable à une Education de Qualité pour les Garçons et les Filles dans les Régions d’Insécurité du Mali – AEEQ», (2017-2018), EDC a produit des programmes audio en lecture et calcul en songhay et tamasheq et a formé des formateurs des ONG partenaires, qui, à leur tour, formeront les animateurs des centres non-formels.

Ces programmes audio permettront aux enfants dans les communautés où les écoles sont fermées, d’acquérir un minimum de compétences de base. En plus, EDC est en train de mettre sur tablettes des modules d’auto-formation pour des enseignants, directeurs d’école, et conseillers pédagogiques dans les régions de Mopti, Gao et Ménaka.

Aissata Cheick Sylla DOUCOURE

Chargée de communication

EDC / Bureau Mali

[email protected]

Le Reporter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *