Communiqué de Dan Nan Ambassagou suite au bombardement de ses hommes à Anaye par la MINUSMA

Le mouvement Dan Nan Ambassagou informe l’opinion publique nationale et internationale que ses hommes ont été la cible d’un bombardement par des avions UN.

Ce jour 26 décembre 2019 dans l’après midi, nos combattants ont été victimes d’un bombardement faisant 3 blessés.

En effet, nos hommes étaient venus récupérer les corps de 3 jeûnes de Madougou abattus le matin par des terroristes aux environs du village de Anaye. Ils étaient 4 jeunes à se rendre à un mariage lorsque les terroristes les ont attaqué. 3 sont morts et 1 est blessé admis à Sangha pour des soins.

Alertés, nos hommes se sont rendus sur les lieux pour récupérer les corps, c’est en ce moment que des avions UN se sont présentés. Ils ont largués 2 obus qui ont touché 3 hommes.

Dan Nan Ambassagou

– condamne avec la dernière énergie cet événement très malheureux,
– invite la MINUSMA à plus de vigilance et de coopération dans ses interventions sur le terrain,
– exige une réparation des faits et que de tels événements ne se reproduisent plus jamais,
– demande aux populations et aux combattants d’être vigilants dans tous leurs mouvements
– félicite les braves combattants pour le sacrifice de soi qu’ils font chaque pour protéger les populations meurtries et terrorisées,
– invite tous ses combattants à rester mobilisés pour le retour de la paix et la cohésion sociale dans le pays Dogon,
– rassure l’opinion publique nationale et internationale de sa détermination à œuvrer pour la paix et la cohésion sociale
– invite la communaute peule à la lutte contre les terroristes sur le terrain

Ensemble nous saurons relever le défi d’une paix durable.

Vive la paix

Fait à Bamako, le 26 décembre 2019.

Le porte parole

Marcelin GUENGUERE

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *