Communication de défense : Journalistes et communicateurs traditionnels outillés à Ségou

Une session de formation sur la communication de défense à l’endroit des journalistes de tout bord et des communicateurs traditionnels a eu lieu du 10 au 13 Août à Ségou.

 communique presse logo

 

Recensés dans les régions de Koulikoro, Sikasso, Ségou et du district de Bamako, communicateurs traditionnels et journalistes, ont étudié à fond  durant ces assises la loi d’orientation et de programmation  militaire. On leur a épluché le contenu, et les étapes d’exécution de cette loi adoptée par l’Assemblée Nationale en février 2015 pour une période de 5 ans.

Communication de la défense, défi, enjeux et contraintes opérationnelles ; la gestion de l’information militaire en période de crise, rôle et responsabilité sociale des journalistes, sont entre autres notions  qui ont été décortiquées lors de cette session.  Les séminaristes ont été élucidés sur leur rôle à jouer par eux pour la culture de la paix et de la cohésion sociale

 La cérémonie d’ouverture de cet atelier a été présidée par le ministère de la défense et des anciens combattants, Tiéna Coulibaly. Selon lui, le rôle primordial pour les journalistes de doit être prioritairement et essentiellement d’assurer les populations, et de contribuer au réarmement moral des troupes, à la promotion de la paix et de la sécurité : ‘‘Ces valeurs ne sont pas toujours intelligibles pour tous les citoyens. Elles sont parfois même mises en cause et deviennent source de conflit dans des sociétés en mutations comme le Mali. Connaitre et respecter ces valeurs fondamentales est un préalable pour s’intégrer et vivre ensemble dans une même société’’, a-t-il dit lors de cette cérémonie d’ouverture qui a aussi enregistré la présence du ministre Arouna M Touré en charge l’économie numérique et de la communication en plus des élus locaux de la région de Ségou

La cérémonie de clôture de l’atelier a été présidée par le secrétaire général du ministère de la défense, le Général Salif Koné.

  1. Samaké
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.