Le vélo, un engin qui vous veut du bien

L’époque où le vélo était réservé aux sportifs confirmés ou aux étudiants fauchés est révolue : aujourd’hui se déplacer à vélo c’est tendance, et l’engin lui-même est glamour.

Adopté par les écolos et par les bobos, le vélo l’est aussi de plus en plus par des jeunes cadres dynamiques et par des détentrices de it-bags, bien rangés dans son joli panier. Alors hiver comme été, on se (re)met en scelle, parce qu’en plus d’être incontournable depuis quelques années, on n’oublie pas ses nombreux bienfaits.

1. Le vélo, c’est bon pour la santé. D’abord, c’est un sport complet, qui, même à petite dose (environ 1 minutes par jour), rend à tout organisme « rouillé » sa tonicité. Faire du vélo muscle les bras, les cuisses, les jambes, et le cœur. Une pratique régulière du vélo contribue ainsi à prévenir les problèmes cardio-vasculaires (hypertension, diabète), mais également l’obésité ou l’apparition de cellulite.

2. Le vélo, c’est bon pour le moral. Comme toute autre activité sportive, la pratique du vélo permet de libérer des endorphines, appelées aussi hormones du bonheur, et connues pour leur vertu analgésique. En plus, lorsque le vélo est utilisé pour se déplacer au quotidien, il se substitue à la voiture ou aux transports en commun, et permet aussi d’éviter les contrariétés fréquentes du métro ou le stress des embouteillages.

3. Le vélo, c’est bon pour le porte-monnaie. Grâce aux systèmes de vélos en libre-service dans les grandes villes, il est désormais plus simple et plus économique de circuler à vélo, avec des abonnements peu coûteux. Sinon, le coût de d’un vélo à l’achat sera toujours moindre que le prix de l’essence,d’une carte de transports, ou d’un abonnement à une salle de sport !

Afrik

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *