Chronique : l’humilité et la parole donnée c’est l’une des valeurs traditionnelle chez les dogons.

À travers ce geste d’un grand homme qui ne revient pas sur ce qu’il a vu en premier et dit sur le lieu.
Le président étant à Genève croît ses propres informateurs que celui du maire en transformant le chiffre 95 morts par le mot en lettre «plusieurs» qu’il s’assume notre père, frère, ami reste l’homme du pardon et non de la calomnie.


Si IBK et son gouvernement veut que le peuple du pays dogon l’écoute qu’il limoge ce gouverneur sidi Touré ancien pote de la SE de Boubeye qui a même été chassé en 2016 chez ses siens à Gao et muté à Mopti. C’est à lui de demander pardon publiquement M.le ministre Boubou.
Nous somme un peuple un but une foi pour l’amour du pays dogon et du mali. Retenons Le seul mot «Amour» du français et enterrons les restes l’ennemi se cherchera…

Source: Maliactu.Info

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *