Regard sur le passé : Gandhi assassiné !

Le 30 Janvier 1948, le leader nationaliste indien, le Mahatma Gandhi, a été assassiné à New-Delhi, la capitale de l’Inde. Il se rendait à pied, avec ses petites nièces à une cérémonie religieuse, quand il a été abattu de trois coups de révolver. L’assassin, Nathuram Godse, est un fanatique religieux hindou. Il a été arrêté immédiatement par un sergent de l’armée de l’air indienne. Gandhi en est mort dans la demi-heure qui a suivi l’attaque.

  Mahatma Gandhi ancien president indien indou

Gandhi est le père de l’indépendance de l’Inde, obtenue en 1947. Il avait toujours œuvré afin que les  hindous et musulmans puissent mettre fin à leur conflit religieux, qui avait  déjà coûté la vie à des milliers de personnes.

La marche de Gandhi

Le 6 Avril 1930, des centaines d’indiens menés par le Mahatma Gandhi, le militant nationaliste indien, sont arrivés sur la côte indienne après une marche de protestation d’environ 500 Kilomètres. Ils s’opposent à une loi du gouvernement anglais qui leur interdit de produire leur propre sel.

En défi au pouvoir britannique, Mohandas Karamchand Gandhi (de son vrai nom) avait alors  ramassé une poignée de sel sur une plage faisant face au golfe de Combay, dans le Nord-Ouest de l’Inde. Adepte de la non-violence, celui-ci que l’on appelle Mahatma, la « Grande âme », se battait  depuis plus de 10 ans pour l’indépendance de son pays.

Conscient de la gravité de la situation, il avait  demandé à ses partisans d’être « prêts au pire, même à mourir, pour lutter contre la taxation du sel » en vigueur. De même, il s’était préparé  à être jeté en prison ou mourir.

Source: Le Canard de la Venise

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.