25è anniversaire de la disparition de l’écrivain malien : AMADOU HAMPATE BA

 

Amadou Hampaté Bah litteraire ecrivain poeteL’écrivain malien, Amadou H Bâ,  s’est éteint le 16 mai 1991 à l’âge de 90 ans à Abidjan. 25 années après cette disparition, il reste dans la mémoire des hommes et femmes à travers ses œuvres et son engagement pour la culture africaine.  Amadou reste une référence sur le plan culturel particulièrement sur la tradition orale. L’un des plus grands écrivains maliens, l’enfant de Bandiagara a consacré toute sa vie pour la culture africaine. Il est  né à Bandiagara (Mali) vers 1901 et décédé le 15 mai 1991 à Abidjan. C’était  est un écrivain  ethnologue et  défenseur de la tradition orale. Il a été  membre du conseil exécutif de l’Unesco de 1962 à 1970. C’est à partir de ce conseil qu’ il avait lancé un  appel, « En Afrique, quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle », une formule devenue proverbiale.

Parmi ses écrits on peut retenir l’étrange destin de Wangrin, Amkoullel, l’enfant peul, le petit Bodiel.

A.SOW

Source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *