Washington et Londres s’engagent à soutenir la lutte anti-terroriste du Kenya

Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont promis jeudi, par la voix de leurs envoyés diplomatiques à Nairobi, de renforcer leur soutien à la lutte anti-terroriste du Kenya.

president etats unis amerique barack obama

S’exprimant à l’occasion du 14e anniversaire des attentats terroristes du 11 septembre contre New York et Washington, l’ambassadeur des Etats-Unis au Kenya Robert Godec a déclaré que son pays allait doubler son assistance au programme anti- terroriste du Kenya.

“Le dispositif global de sécurité au Kenya a été confronté au terrorisme ces derniers temps. Les Etats-Unis ne reviendront pas sur le soutien qu’ils apportent pour permettre au Kenya de vaincre les chebab et d’autres groupes terroristes”, a assuré M. Godec, dont le pays fournit une assistance technique aux forces de sécurité kényanes pour les aider à combattre efficacement le terrorisme.

“Le gouvernement américain fournira une aide supplémentaire incluant de la formation et des équipements modernes pour permettre à l’unité de police antiterroriste kényane de lutter contre cette menace”, a déclaré M. Godec.

De son côté, Christian Turner, le haut commissaire du Royaume- Uni au Kenya, a souligné que l’attaque de Westgate à Nairobi, survenur en septembre 2013, “reste vive dans nos mémoires”.

“Le consensus qui prédomine est qu’aucun pays ou société n’est à l’abri du terrorisme”, a déclaré le diplomate britannique.

M. Turner a indiqué que le gouvernement britannique appuyait la police anti-terroriste kényane en fournissant des ressources financières et des équipements pour permettre à l’unité d’élite de combattre le fléau du terrorisme avec efficacité.

“La formation ainsi que l’utilisation de technologies modernes sont cruciales, mais c’est uniquement par l’implication des communautés que le Kenya vaincra le terrorisme”, a-t-il dit.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.