VISITE DE JEAN YVES LE DRIAN EN ALGÉRIE : LA QUESTION DES 206 DJIHADISTES SUR LA TABLE

Jean-Yves le Drian est à Alger depuis hier jeudi 15 octobre 2020 pour une visite de 48 heures. Le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères va échanger avec le président   l’Abdelmadjid Tebboune, le Premier Ministre, Abdelaziz Djerad, et son homologue Sabri Boukadoum. Outre la question de la crise libyenne qui sera au centre des discussions, Le Drian et les autorités Algériennes parleront également de la Transition au Mali ainsi que de la mise en œuvre de l’Accord d’Alger.

 

L’Algérie est la plaque tournante de la résolution de la crise malienne. Des accords de Tamanrasset à ceux d’Alger, le pays frontalier au Mali a toujours été impliqué dans la recherche de solutions à la crise sécuritaire malienne. Cependant, tout n’est pas toujours rose entre les deux pays si l’on se réfère aux observations des citoyens lambda maliens qui pensent que l’Algérie roule pour les terroristes. En clair, certains analystes soutiennent que l’Algérie refoule en quelque sorte tous les terroristes vers le Mali. De telles critiques sont d’actualité depuis quelques années et continueront tant que l’Algérie ne contrôle pas ses frontières d’avec le Mali comme il le faut. Cette visite du ministre français est intervenue quelques jours après la libération   de 206 djihadistes des prisons maliennes en contre- partie du retour du chef de file de l’opposition Soumaila Cissé et de 3 otages occidentaux dont la française Sophie (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU VENDREDI 16 OCTOBRE 2020

Mahamane TOURE

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *