Une association andennaise équipe une classe au Maroc

Après plusieurs projets au Burundi, au Sénégal et au Mali, l’association a décidé de recentrer ses activités sur le Maghreb en 2011.

L’association Solidarité Afrique Andenne (Asafran), derrière laquelle on retrouve Vivian Peeters, est active depuis 2004. Après plusieurs projets au Burundi, au Sénégal et au Mali (création d’une porcherie, collecte de médicaments, stages de formation, création d’une coopérative d’alphabétisation, envoi de machines à coudre), celle-ci a décidé de recentrer ses activités sur le Maghreb en 2011. Depuis lors, une bonne vingtaine de projets ont été concrétisés : création d’une unité d’apiculture de 35 ruches, d’un élevage de 40 ovins, envoi de lunettes, lancement d’un atelier de couture, fourniture de matériel médical… Tous les projets, depuis 2014, ont été réalisés grâce au soutien de la Province de Namur.

Le dernier en date est l’aménagement et l’équipement d’une classe de l’école primaire d’Iguerferouane au moyen de 10 ordinateurs, de tables et chaises, d’un écran et d’une bibliothèque à Iguerferouane dans la province Al Haouz, au Maroc. “Il a été réalisé avec le soutien de la Province de Namur et en partenariat avec la Ville d’Andenne et le Centre d’appui et renforcement des actions de la société civile”, explique Vivian Peeters. “Il s’agissait de créer une salle polyvalente. L’association des parents et tuteurs d’élèves du groupe scolaire d’Iguerferouane était demandeuse de cette infrastructure. L’école primaire locale regroupe plus de 420 enfants dans une région particulièrement déshéritée. Cette école ne possédait aucun matériel pouvant promouvoir les nouvelles technologies de communication auprès de leurs jeunes élèves.”

Ce projet se subdivisait en deux sous-projets : la création d’un espace dédié à l’apprentissage et l’accès aux nouvelles technologies de l’information et celle d’un espace réservé à la lecture. “Les objectifs étaient de permettre aux jeunes de maîtriser l’outil informatique et les principaux logiciels couramment employés, mais aussi d’augmenter les heures de lecture par élève. La première étape de ce projet consistait en l’embellissement du local destiné à recevoir les ordinateurs ainsi que la bibliothèque. Un ravalement des murs et la peinture de ceux-ci a aussi été réalisée. Les achats des ordinateurs et le mobilier ont ensuite été effectués à Marrakech. Les ordinateurs bénéficient d’une garantie pièces et main-d’œuvre de deux ans. Il en va de même pour la télévision et du tableau magnétique. L’inauguration officielle du local informatique a eu lieu le 25 mars, les premiers cours d’informatique ont été donnés dans la foulée.”

JVE

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *