Togo: une semaine pour démocratiser le numérique

Avec des formations et ateliers en tout genre, cette semaine de la culture du numérique devrait ravir les amoureux togolais de l’innovation et des nouvelles technologies. Qui vient et pour quoi faire ? Eléments de réponses avec des organisateurs de cette manifestation.

voice telecom reseau telecom informatique comunication internet

Jusqu’à samedi prochain, plusieurs communautés de développeurs vont poser leurs effets à l’Institut français de Lomé. Elles animeront des ateliers, des formations. Les maîtres mots de la semaine, c’est « penser », « créer », « coder », « entreprendre » et « jouer ».

L’objectif est de démocratiser le numérique, porteur de croissance et d’emplois, à travers divers événements gratuits et ouverts à tous. Eklou Amemassovor, membre d’une communauté de développeurs, participe à ce rendez-vous : « Je vais animer l’atelier sur l’installation des logiciels libres et la création d’ordinateurs que l’on monte soi-même, à base de matériaux de récupération. »

Dans les manifestations prévues, la réflexion sur la production du contenu numérique est également en bonne place. « Avec le numérique, vous payez juste une partie de ce que vous dépensez avec les imprimeurs et les techniciens qui vous font des objets plus interactifs, plus dynamiques, et ces objets sont virtuellement omniprésents : vous les publier sur le net, et partout dans le monde, on peut les télécharger. Cela nous permet d’être plus économique, plus efficace », explique Paulin Assem, entrepreneur du numérique.

Ce rendez-vous a mobilisé beaucoup d’utilisateurs du numérique l’année dernière et cette année, les organisateurs attendent davantage de monde pour démystifier l’outil informatique. En juin 2016, les données de Internetworldstats indiquaient que moins de 450 000 Togolais étaient utilisateurs d’Internet, soit une pénétration de 5,5 % seulement de la population.

 

 

Source: rfi

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *