Togo: Polémique après des propos attribués à Faure Gnassingbé

Dans la journée d’hier samedi 19 Août 2017, la situation était très tendue au Togo. En effet, des manifestations de l’opposition organisées dans plusieurs villes du pays ont été fortement réprimées par les forces de l’ordre.

 FAURE GNASSIMGBE EYADEMA PRESIDENT TOGO MISMA

Les manifestants étaient dans les rues du Togo pour exiger des réformes concernant certaines dispositions constitutionnelles. En ligne de mire : le rétablissement de la constitution de 1992. Invitée du journal Afrique de Tv5, Brigitte Ameganvi, membre de la campagne “Tournons la page” s’est prononcée sur le sujet. Dans son analyse, elle fait noter que ce sont deux dispositions de la constitution de 1992 qui sont ciblées notamment la limitation du mandat présidentiel et les élections à deux tours. Seulement, elle confie que le Président Faure avait fait une promesse à son père, l’ancien Président Eyadéma.

Mon père m’a dis et je lui ai promis que je ne lacherai jamais le pouvoir parce que sans cela nous ne le retrouverons plus jamais” affirme Brigitte Ameganvi

A l’en croire, le pouvoir en place ne veut pas entendre parler de ces réformes qui vont conduire à un changement de régime et donc briser le maintien au pouvoir de la famille Gnassingbé. Concernant les mouvements observés dans plusieurs villes du pays, elle fait constater que c’est la réponse à des frustations accumulées ces dernières années. Entre autres raisons elle cite le non respect des accords signés.

Source: lanouvelletribune

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *