Tchad : Obsèques des dix soldats tchadiens tombés au front à Aguelhok

C’est sous des cris de douleur des différentes  familles que les cercueils des dix soldats onusiens du contingent tchadien tués le 20 janvier au Mali ont été exposés au cimetière militaire de Ndjamena, au Tchad. Une cérémonie en leur hommage a été organisée en présence du président Idriss  Deby Itno ainsi que des représentants maliens et onusiens. À noter que c’est le contingent  tchadien qui a le plus payé le prix de cette crise malienne qui se chiffre à 61 soldats tués depuis 2013. Le ministre malien de la Défense, Tiémoko Sangaré, au moment de leur décoration à titre posthume, a déclaré : « Militaires du contingent tchadien de la Minusma, au nom du président de la République du Mali et en considération de votre mérite, nous vous conférons la médaille de la croix de la valeur militaire, à titre posthume et étranger ».

Ces héros ont été  également décorés par les autorités de leur nation. Jean pierre Lacroix, secrétaire adjoint aux opérations de paix des Nations unies, quant à lui, a rendu un dernier hommage aux dix soldats tués en ces termes : « L’attaque du 20 janvier dernier est, à ce jour, la plus meurtrière, mais elle restera avant tout dans les mémoires en raison de l’héroïsme de ces soldats de la paix qui, alors qu’ils  venaient d’arriver, il y a moins d’une semaine, ont tenu tête à 150 éléments extrémistes jusqu’à ce qu’ils prennent le dessus et leur pourchassent hors de la localité d’Aguelhok ».    

ISSA DJIGUIBA

Source: Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *