Tchad/ Idriss Déby fait tuer la mère et le fils d’un opposant

Selon des informations en direction de Ndjamena, au moins deux personnes ont été tuées et cinq blessées dimanche à N’Djamena, lors d’une tentative d’arrestation d’un opposant, candidat déclaré à la présidentielle du 11 avril au Tchad face au président Idriss Deby Itno.

 

La mère et le fils d’un ancien chef rebelle ont été tués le dimanche 28 février au Tchad, dans une arrestation interpellation aux contours encore flous. “Il y a eu deux morts et cinq blessés, dont trois parmi les forces de l’ordre”, lors d’une tentative d’interpeller l’opposant Yaya Dillo Djerou à son domicile de la capitale tchadienne”, a indiqué dans un communiqué, Chérif Mahamat Zene, porte-parole du gouvernement.

Lors de l’assaut contre le domicile de l’ancien chef rebelle, les forces de l’ordre qui ont déployé des véhicules blindés et des armes lourdes disent avoir riposté à des tirs venus de l’intérieur de la maison. Ces tirs ont causé des dégâts matériels et humains. Parmi les morts, le fils et la mère de l’opposant, candidat à la présidentielle.

Yaya Dillo Djerou s’était rallié en 2007 au président Déby, dont il est devenu ministre avant d’occuper plusieurs postes de conseiller à la présidence de la République. Il fut ensuite représentant du Tchad à la Commission des Etats de l’Afrique centrale (Cémac) jusqu’en 2020.

Source : Afrikmag

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.