Soudan: suspension des pourparlers entre militaires et opposition

Les ministres de la Santé du G7 se réunissent du 16 au 17 mai à Paris. Deux jours de rencontres annuelles présidées par la ministre française de la Santé Agnès Buzyn, avec pour thème le renforcement des soins de santé primaires pour les populations.

L’objectif de ces rencontres est de réfléchir sur des moyens de faciliter l’accès aux soins de santé primaires, c’est-à-dire l’ensemble des besoins de santé d’une personne tout au long de sa vie. Cela peut aller des mesures de prévention aux traitements, jusqu’aux soins palliatifs administrés en fin de vie.

Cette réunion est donc surtout un moment de partage d’expériences et d’initiatives qui améliorent l’offre et la qualité des soins pour tout le monde. Il y aura donc les ministres de la Santé de l’Allemagne, du Canada, des États-Unis, de l’Italie, du Japon et du Royaume-Uni.

Mais, pour la première fois, les pays du G5 Sahel, c’est-à-dire le Burkina Faso, le Niger, le Tchad, le Soudan et le Mali sont représentés à cette réunion de haut niveau. Cette ouverture initiée par la France vise à développer le partage des connaissances et d’expertises en particulier entre le G7 et les pays du G5 Sahel.

Autre sujet de réflexion très important, la reconstitution du fonds mondial pour financer la lutte contre lesida, lepaludisme et la tuberculose. L’ambition des ministres est de lever au moins 14 milliards de dollars pour éradiquer ces trois pandémies d’ici 2030.

RFI

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *