Somalie : la situation humanitaire reste fragile malgré les progrès

Bien que des progrès enregistrés dans la reconstruction de la Somalie après deux décennies de guerre civile, la situation humanitaire dans le pays reste fragile, selon un responsable onusien.

soldat militaire armee somalien

Philippe Lazzarini, le Coordonnateur résident et humanitaire sortant de l’ONU pour la Somalie, a déclaré aux journalistes à Nairobi, la capitale kényane, que l’insécurité, les catastrophes naturelles et l’afflux de réfugiés en provenance du Yémen pourront entraver les efforts de stabilisation du pays.

“Actuellement, on estime que 700.000 personnes en Somalie sont prises au piège dans une crise d’urgence alors que deux millions de personnes supplémentaires sont au bord de l’insécurité alimentaire. La plupart d’entre elles sont déplacées à l’intérieur “, a précisé M. Lazzarini.

Il a exhorté la communauté internationale à accroître son aide vers des interventions qui pourraient aider à protéger les civils contre la faim et des maladies chroniques.

“La communauté des bailleurs de fonds appuiera des programmes nationaux qui traitent de la vulnérabilité chronique et recherche une solution durable à la crise des réfugiés. Nous avons un accord conjoint avec le gouvernement de transition somalien pour soutenir les programmes de renforcement de la résilience tels que la sécurité alimentaire, la santé et l’éducation”, a-t-il expliqué.

Les organisations internationales vont également travailler sur la réinstallation des réfugiés somaliens qui retournent volontairement dans leur patrie, a-t-il ajouté.

Néanmoins, le responsable de l’ONU a affirmé que des progrès ont été accomplis dans la reconstruction du pays avec l’appui de la communauté internationale.

“La trajectoire de la Somalie est orientée vers la bonne direction. La capitale, Mogadiscio regorge de nouvelles entreprises, les routes et les hôpitaux”, a-t-il laissé entendre.

Les chiffres de l’Organisation des Nations Unies pour l’ alimentation et l’agriculture (FAO) montrent que la Somalie a exporté 5 millions d’unités de bétail évalués à 300 millions de dollars américains, un record, pour les marchés de la région du Golfe en 2014, a-t-il noté.

“Le récit positif en Somalie a inspiré tout le monde, mais le voyage est encore long”, a-t-il conclu. La Somalie ravagée par la guerre souffre toujours de l’insurrection du groupe militant Al- Shabaab qui a effectué des attaques et pris certaines zones rurales dans le sud du pays.

Le chaos au Yémen a forcé les réfugiés à fuir vers le pays de la Corne de l’Afrique qui, selon des rapports, est dans une situation humanitaire plus précaire. F

 

Source: Agence de presse Xinhua
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.