Sénégal/Universités: Macky Sall augmente les bourses et diminue le prix de la restauration

Au Sénégal, depuis près de deux semaines, les cours ont été suspendus dans les universités publiques. Après la mort de l’étudiant en 2e année de Lettres à l’Université de Saint-Louis, une vague d’indignation s’était créée dans toutes les universités du pays, réclamant une revalorisation des droits des étudiants.

Eureka ! Macky Sall vient d’exaucer leurs vœux. En effet, le nombre de boursiers vient d’être revu à la hausse, ainsi que le taux mensuel des perceptions. La demie-bourse passe de 18.000 francs CFA à 20.000 francs, soit une augmentation de 2.000 francs, et la bourse entière de 36.000 à 40.000 Francs CFA.

Quant à la bourse des étudiants en Masters, elle s’est vue augmenter de 5.000 et atteint ainsi les 65.000 francs CFA. Par ailleurs, le ticket de restauration, qui est jusque-là subventionné par l’Etat, passe de 75 francs CFA à 50 francs CFA pour le petit déjeuner et celui du dîner de 150 francs CFA à 100 francs CFA.

Les cours reprennent ce mardi

A l’issue d’une rencontre avec les étudiants lundi, le Chef de l’Etat a réussi à calmer les ardeurs des étudiants, du moins pour le moment.

Pour sa part, la Coordination des écoles et instituts de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar appelle les étudiants à regagner les amphis pour le déroulement normal des cours « dès ce mardi 29 mai à partir de 8h ».

A travers un communiqué dont a eu copie Afrikmag, le coordonnateur informe « qu’elle n’a pas répondu à l’invitation du président de la République ».

Par ailleurs, du côté des étudiants de Saint-Louis, ils informent que « le combat continue ». A travers un communiqué de la Coordination des étudiants de Saint-Louis, ils demandent aux étudiants « de n’accorder aucun crédit aux spéculations portant reprise des activités pédagogiques ».

Ce qu’ils réclament, la démission des ministres « impliqués » pour, disent-ils, défendre « la cause de l’étudiant ».

Afrikmag

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *