Sénégal : la justice sénégalaise double encore Karim Wade

Karim Wade a intenté une procédure de contestation de la saisie de ses biens devant le tribunal de grande instance de Dakar.

Manifestation marche protestation liberation karim wade

Appelée à statuer sur la question ce vendredi 5 février, ladite juridiction a préféré renvoyer l’affaire au 19 février prochain, laissant les parties dans un flou total, nous rapporte le Sud Quotidien.

Karim Wade doit patienter.

Karim Wade n’est pas encore sorti de l’ornière. Condamné en mars 2015 par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) à 6 ans d’emprisonnement ferme et une amende de 138 milliards de francs CFA, tous ses biens(comptes bancaires, sociétés, villas et terrains) avait également été saisis. L’ex-super ministre a introduit une requête devant le tribunal de grande instance de Dakar aux fins de voir annuler cette décision de justice. Prévu pour être prononcé le 5 février dernier, le verdict en ce qui concerne cette affaire sera finalement connu le 19 février prochain. L’accusé devra encore attendre deux semaines afin d’être situé sur le sort qui sera réservé à son patrimoine.

Les tourments du fils de l’ancien chef de l’Etat sénégalais, Abdoulaye Wade, suscitent l’intérêt de la communauté nationale et internationale, et déchaîne les passions chez les partisans du prévénu. C’est donc la prudence de part et d’autre. Dans son arrêt du 20 Août dernier, la Cour suprême avait confirmé la décision de la Créi, sur la base des «dispositions de la charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (Cadhp)».

Mais refusant de se laisser sacrifier sur l’autel de cette infraction aux contours non encore élucidés, Karim Wade est en train de multiplier les initiatives afin de se voir acquitter. Suivant les conclusion du groupe de travail de l’ONU, il a intenté une action, le 2 février, devant le tribunal de grande instance de Paris pour dénoncer sa détention arbitraire. Avec ses soutiens internationaux, certainement que les lignes pourraient quelque peu bouger.

Source: AFrique sur 7

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *