Sénégal : condamné par Dakar, Karim Wade obtient gain de cause devant la justice française

Karim Wade s’accroche à la liberté. Éprouvé par ses démêlés judiciaires, le fils de l’ancien président sénégalais croit encore en ses chances. Contraint de verser plus de 17 milliards de FCFA à l’État sénégalais, l’ex-super ministre a introduit une requête auprès de la justice française pour détention arbitraire. Les juges français ont estimé que la plainte du requérant était fondée, note France 24.

Karim Wade ancien ministre senegalais emprisonne

Karim Wade internationalise son cas.

Karim Wade a été condamné à six ans d’emprisonnement ferme et au paiement d’une amende de 138 milliards de FCFA. Il a déjà versé 27 millions d’euros, soit plus de17 milliards de FCFA. Sa défense n’a pas voulu passer sous silence ce qu’elle qualifie d’abus du pouvoir en place à Dakar (la capitale sénégalaise). Elle a donc intenté une action devant les juridictions françaises : « La justice française juge recevable la plainte pour détention arbitraire de Karim Wade. »

L’agent judiciaire commis par Dakar pour suivre de près cette affaire, Antoine Diome a confirmé cette information lors d’une conférence de presse qu’il a animée à Paris (France) il y a quelques jours : « Deux sociétés sénégalaises spécialisées dans les services aéroportuaires et six appartements au Sénégal dans un complexe immobilier de luxe appartenant à Karim Wade ont été confisqués. »

Pour ce qui est de la liste des biens, il s’agit entre autres de vingt-quatre comptes bancaires à Monaco, totalisant onze-millions d’euros, ont été bloqués et d’autres biens immobiliers font l’objet d’une procédure de saisie notamment deux appartements dans le XVIe arrondissement de Paris.

Source: Afrique sur 7

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.