RDC: le président Tshisekedi révoque Albert Yuma de la présidence du conseil d’administration de la Gécamines

Le président Tshisekedi a remplacé tout le conseil d’administration de la Gecamines dont son président Albert Yuma, son directeur général et directeur général adjoint. Beaucoup de malversations ont été dénoncés dans le cadre de l’enquête Congo Hold-up.

A titre personnel, le désormais ancien patron de la Gecamines est impliqué dans le dossier Egal,une société dont il est actionnaire et qui a détourné 43 millions de dollars d’argent public au profit du premier cercle de Joseph Kabila.

Sous son contrôle, la Gecamines fait de nombreux virements qu’elle présente comme des avances fiscales, c’est-à-dire une avance sur impôts à venir.

L’IGF parle elle d’un demi-milliard ainsi détournés. Car au lieu de verser l’argent sur le compte du Trésor, elle va par exemple le verser à Sud Oil qui appartient à des membres de famille de Joseph Kabila. Par exemple le 13 juin 2016, ce sont 2 millions qui disparaissent sous l’intitulé « solde avance de fiscalité ».

Le 2 août 2017, la Gécamines vire, cette fois, 15 millions de dollars à Sud Oil sous le libellé « paiement alimentation de notre compte ».  Mais il n’en reste pas moins qu’Albert Yuma est le patron de la Fédération des entreprises du Congo, il a étéréélu en novembre dernier à l’issue d’une élection contestée.

A noter qu’hier, lors d’un débat, un représentant de l’inspection générale des finances a qualifié les preuves de Congo Hold-up de fausses dans le dossier Egal. L’IGF assure qu’Egal dont Albert Yuma est l’un des actionnaires n’a pas détourné les 43 millions de dollars qui était sous un compte à son nom. Pour l’IGF, seule la BGFI Bank, la banque contrôlée par le frère de l’ancien président, aurait détourné cet argent et promis de le rembourser depuis mai ; a priori rien n’a été fait. Contactée par l’enquête Congo Hold-up, la BGFI n’a pas réagi.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.