RDC: le président Félix Tshisekedi en visite d’État aux Etats-Unis

Le président congolais Félix Tshisekedi est arrivé à Washington pour une visite d’État de deux jours jusqu’au 5 avril.

Félix Tshisékedi a donc choisi les États-Unis pour son premier déplacement officiel hors du continent africain depuis son investiture.

Un choix logique, estime le chercheur Jason Stearns, les États-Unis ayant été selon lui « particulièrement enthousiastes » vis-à-vis de son élection quand d’autres pays occidentaux ont marqué des « hésitations vis-à-vis de la crédibilité des résultats ».

Toutefois, il n’y aura pas de rencontre entre le président congolais et Donald Trump. Mais, selon Jason Stearns, « il ne faut pas forcément interpréter ça comme une critique de Félix Tshisekedi ».

Il voit quand même le secrétaire des Affaires étrangères Mike Pompeo, il verra au moins un sénateur Cory Booker ; il y aura aussi beaucoup de réunions avec un fort accent sur l’investissement privé.
Jason Stearns, directeur du Groupe d’Etude sur le Congo

Toujours selon le chercheur, Félix Tshisekedi sait que les États-Unis peuvent être un partenaire de poids pour lui vis-à-vis de son prédécesseur Joseph Kabila, mais ce soutien américain n’est pas sans condition. Il est à la hauteur de leurs attentes.

Le but des États-Unis c’est d’essayer de soutenir Tshisekedi de manière très enthousiaste et en même temps faire pression sur l’ancien gouvernement de Joseph Kabila…
Jason Stearns, directeur du Groupe d’Etude sur le Congo
RFI
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *