Plus de 379 milliards de FCFA pour la construction d’un complexe sportif olympique au Congo

Le chef de l’Etat congolais , Denis Sassou N’Guesso, a procédé mardi à Kintélé ,localité située dans le département du Pool, à environ 25 km au Nord de Brazzaville, à la pose de la première pierre d’un complexe sportif olympique d’un montant de 379 milliards de FCFA, en vue de doter le pays d’infrastructures ultra modernes et d’accueillir les 11ème jeux africains en 2015 .
construction complexe scolaire congo

Ce complexe olympique de Kintélé couvre une superficie de 80,43 hectares dont 20 hectares pour les voiries et le parking.

Il comprend un stade de plus de 60 000 places, un palais de sports de plus de 10 000 places, un centre nautique de 2 000 places, un hôtel, un centre de média et administratif, un café-restaurant ,un centre d’exposition village olympique à même de recevoir près de 8 mille athlètes et encadreurs et un héliport.

Débuté le 11 avril 2013 le chronogramme de la réalisation de ce complexe suit son court et la fin des travaux est prévue dans 16 ou 18 mois, a précisé le ministre à la présidence de la république, chargé de l’aménagement du territoire et de la délégation générale aux grands travaux, Jean Jacques Bouya.

« Ce complexe sportif place le Congo parmi les pays africains pouvant abriter les grands rendez-vous sportifs dans l’avenir »,a déclaré le ministre congolais des sports et de l’éducation physique Léon Alfred Opimbat, qui a fait remarquer que : « 8(huit) des douze(12) départements que compte le Congo ont été doté des complexes sportifs modernes. »

Pour l’ancienne internationale de hand-ball Okemba Françoise triple champion d’Afrique de ce disciple dans les années 80 : « ce complexe vient arrimer le Congo à la modernisation en matière d’infrastructures sportifs. »

Cette cérémonie a eu lieu en présence de l’ancien chef de l’Etat sénégalais Abdoulaye Wade, des membres du gouvernement et des corps constitués internationaux et nationaux.

source : apanews

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *