Nigéria: il vend son fils de 2 ans à 900 mille après avoir livré sa femme à un réseau de prostitution

Un homme de 36 ans identifié sous le nom de Kingsley Essien, a été arrêté par des hommes du commandement de la police de l’État d’Ogun pour avoir trafiqué sa femme au Mali à des fins de prostitution et vendu par la suite son fils de 2 ans à un coût de 600 000 nairas, environ 900 000 F CFA.

L’information a été confirmée par le DSP Abimbola Oyeyemi, porte-parole du commandement de la police d’État dans un communiqué rendu public. Selon l’officier, le suspect a été arrêté à la suite d’un rapport déposé au siège de la division d’Agbara par son épouse, Bright Essien, qui a rapporté qu’en octobre 2021, son mari, Kingsley Essien, l’a informé qu’il lui avait trouvé un emploi à Bamako au Mali et qu’il avait déjà aidé de nombreuses personnes dans ce pays à trouver satisfaction.

le guide de l’investigateur

Elle a expliqué en effet, qu’elle ne soupçonnait aucun acte criminel jusqu’à ce qu’elle arrive au Mali pour découvrir qu’elle a été vendue à un cartel de trafiquants d’êtres humains dirigé par une femme. Pendant son séjour au Mali, elle a été forcée de se prostituer, mais a ensuite trouvé le chemin de l’ambassade du Nigéria à Bamako où elle a été aidée à revenir au Nigéria.

Arrivée au pays, elle a découvert que son fils de deux ans qu’elle avait laissé à son mari est introuvable. En se basant sur le rapport, la division DPO Agbara, a demandé à ses détectives de poursuivre le suspect, et il a finalement été arrêté. Le PRO a ajouté que lors de l’interrogatoire, le suspect a avoué avoir commis le crime et a déclaré qu’il avait vendu le fils de deux ans à quelqu’un à un coût de six cent mille nairas.

Oyeyemi a ajouté que le commissaire de police, CP Lanre Bankole, a ordonné le transfert du suspect à l’unité de lutte contre la traite des êtres humains et le travail des enfants du département d’enquête criminelle et de renseignement de l’État pour une enquête discrète. En attendant la fin des enquêtes, il est placé en détention provisoire.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.