Niger: les jihadistes ciblent les chefs de villages

De plus en plus de chefs de villages sont assassinés par des jihadistes dans le nord de la région de Tillabery, frontalière du Mali. Ces représentants de l’autorité sont sans défense depuis le début de l’insécurité. Traqués par l’armée, les jihadistes se vengent sur les paisibles populations en tuant et brûlant leurs cases.

Pour les plus chanceux, ils sont bastonnés et humiliés devant leurs administrés […] Les raisons de cette recrudescence de la violence se trouvent, selon une source militaire, dans la grande offensive de l’armée, dénommée “tourbillon”.

Comment les jihadistes sement la terreur pour contrôler la zone
RFI
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.