Niger : 10 agents humanitaires et 2 véhicules sont enlevés par des hommes armés près de Bolsi

Insécurité à Tillabéri, 10 agents humanitaires de l’ONG APIS et 2 de leurs véhicules ont été enlevés par des individus armés non identifiés, le 24 juin dernier, à Bossey Bangou près de Bolsi à la frontière burkinabé.

Dans le département de Torodi, pas très loin de la frontière burkinabé. Les humanitaires ont été enlevés alors qu’ils préparaient une distribution gratuite de vivres aux populations.

Selon les informations recueillies auprès de sources locales, les agents humanitaires étaient en train de préparer une distribution gratuite de vivres aux populations, lorsque des hommes armés ont fait irruption aux environs de 15 heures, sur les lieux et leur ont demandé de les suivre.

L’enlèvement des 10 agents a été confirmé hier jeudi 25 juin 2020 à l’AFP par Mme Kadidiatou Harouna, la responsable de l’ONG APIS, un partenaire du Programme alimentaire mondiale (PAM), et qui employait les agents enlevés. Elle a également confirmé l’enlèvement de 2 véhicules appartenant à l’ONG.

Malgré l’instauration de l’état d’urgence par le gouvernement dans la zone, la situation sécuritaire est très précaire avec la multiplication des attaques par des groupes terroristes. En dépit de l’interdiction de la circulation des motos, des individus armés arrivent à mener des attaques contre des villages ou des assassinats ciblés visant surtout des notables locaux ou des agents des forces de sécurité.  Plusieurs écoles ont également été incendiées par les mêmes individus armés qui opèrent des deux cotés de la frontière, amplifiant le climat de psychose qui règne au sein de la population.

actuniger

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *