Mugabe enterré dans son village

Des centaines de personnes, dont certaines portaient des T-shirts blancs, ont assisté à l’enterrement de l’ancien président zimbabwéen. Sa dernière demeure a fait l’objet d’un différend entre sa famille et le gouvernement.

Ce héros de la guerre d’indépendance du Zimbabwe est décédé début septembre à Singapour, à l’âge de 95 ans.

L’ancien chef d’Etat a eu des funérailles d’État, mais sa famille a rejeté la décision des autorités zimbabwéennes de l’enterrer dans un mausolée en construction pour lui au sanctuaire des héros de la guerre d’indépendance, à Harare, la capitale.

Robert Mugabe, qui a conduit le Zimbabwe à l’indépendance et l’a dirigé pendant près de quarante ans, a été inhumé en présence de sa seule famille et de quelques fidèles.

Recouvert du drapeau national, son cercueil a été enseveli dans une cour poussiéreuse de sa propriété de Kutama, après une cérémonie sobre, devant quelques centaines de proches.

En présence de sa veuve, Grace Mugabe, entièrement vêtue de noir, les membres de sa famille ont jeté des roses blanches sur sa dépouille, selon une journaliste de l’Agence France-Presse.

Robert Mugabe a été poussé à la démission fin 2017 par un coup de force de l’armée et de son parti.

Il laisse derrière lui un pays ruiné par une crise économique, qui plonge une bonne partie de sa population dans la misère.

 

Source: BBC

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *