Installez la meilleure application pour regarder ORTM

Disponible sur Google Play

Mauritanie: un détenu islamiste s’évade laissant derrière le drapeau d’Aqmi

 

ville deserte nord mali kidal gao tombouctou terroriste djihadiste aqmit mujao ansar dine rebelle

ALAKHBAR (Nouakchott)-Le détenu islamiste qui s’est évadé, jeudi, de la prison centrale de Nouakchott a laissé, dans sa cellule, le drapeau d’Al-Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi), a confié à Alakhbar une source au sein de l’établissement pénitentiaire.

Le détenu, Cheikh Ould Saleck, a aussi abandonné un bloc-notes dans lequel il est inscrit: « Khaled Abou Abass», le surnom du chef jihadiste Mokhtar Bel Mokhar qui a revendiqué plusieurs attentats au Mali.

Une casquette et un uniforme de garde pénitentiaire ont été également retrouvés dans la cellule de l’évadé.

Cheikh Ould Saleck a été vu pour la dernière fois, jeudi vers 13 H, dans la prison. Quelques jours auparavant, l’islamiste remboursait des dettes à ses codétenus.

Jeudi soir, des codétenus ont tenté en vain de forcer la porte de la cellule de Cheikh Ould Saleck craignant qu’il y soit resté en raison d’un malaise.

Alertés par le bruit, les gardes pénitentiaires sont venus défoncer la porte de la cellule trouvant que son locataire avait disparu.

Cheikh Ould Saleck, originaire du nord de la Mauritanie, est condamné à mort pour tentative d’assassinat du président Mohamed Ould Abdel Aziz.

Le détenu islamiste avait avoué, en février 2011, son implication dans l’attentat manqué à la voiture piégée à Nouakchott qui “visait à assassiner” le président mauritanien, selon Al-Qaïda au Maghreb islamique qui l’avait revendiqué

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *