Mauritanie : début de manœuvres militaires sous commandement américain

Le Figaro – D’importantes manœuvres militaires annuelles ont débuté lundi 17 février dans le centre-ouest de la Mauritanie sous commandement américain, en présence de quelque 1.600 soldats de pays africains et occidentaux, alors qu’une réduction des forces américaines en Afrique est actuellement à l’examen à Washington.

L’exercice «Flintlock» est organisé depuis 2005 par le Commandement des États-Unis pour l’Afrique (Africom) pour «renforcer la capacité des principaux pays partenaires de la région à lutter contre les organisations extrémistes violentes, à protéger leurs frontières et à assurer la sécurité de leurs populations», selon le site de l’ambassade des États-Unis en Mauritanie.Une cérémonie d’inauguration de l’édition 2020 a eu lieu lundi à Atar, dans le centre-ouest de la Mauritanie. Les exercices, qui doivent s’achever le 28 février, se dérouleront également à Nouakchott et Kaédi (Mauritanie) et dans la ville sénégalaise de Thiès.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *