Maroc, Palestine, Israël : Ambassade des Etats-Unis à Jérusalem, Mohammed VI écrit à Mahmoud Abbas

Le roi du Maroc, Mohammed VI, a adressé un message au chef de l’Etat de la Palestine, Mahmoud Abbas, suite au transfert de l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem.

Suite au transfert de l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem et à la décision de l’administration américaine de reconnaître la ville sainte comme capitale d’Israël, le roi du Maroc, Mohammed VI, a adressé, ce lundi 14 mai 2018, un message au chef de l’Etat de Palestine, Mahmoud Abbas.

Exprimant son soutien au Président palestinien, Mahmoud Abbas, Mohammed VI indique suivre avec « profonde inquiétude et préoccupation la mise en œuvre de la décision de l’Administration américaine de reconnaître Al-Qods comme capitale d’Israël et d’y transférer son ambassade (…). L’mportance extrême de la ville d’Al-Qods, non seulement pour les parties au conflit, mais également pour les adeptes des trois religions monothéistes, et que toute atteinte au statut juridique et historique reconnu d’Al-Qods, renferme le danger d’entraîner la question palestinienne dans les méandres des conflits religieux », rappelle le souverain dans sa lettre, en ses qualités de président du Comité Al-Qods, issu de l’Organisation de la coopération islamique.

Selon le roi, « pour que triomphent les droits légitimes du peuple palestinien à l’établissement de son Etat indépendant avec Al-Qods-Est comme capitale afin d’œuvrer à l’instauration d’une paix juste, durable et globale dans la région du Proche-Orient et garantir à tous les peuples de la région de vivre dans la paix, la stabilité et la convivialité », le Comité ne lésine pas sur les efforts pour mobiliser la communauté internationale.

« Aujourd’hui, et face à ce développement regrettable dans le processus de la cause palestinienne et de Notre cause première Al-Qods, nous réitérons notre rejet de cet acte unilatéral contraire à la volonté exprimée de façon continue par la communauté internationale qui, à travers les résolutions du Conseil de sécurité y afférent, appelle à s’abstenir de toute action de nature à altérer le statut politique établi de la ville d’Al Qods, d’autant plus que la ville Sainte est au cœur des questions du Statut final », déplore le roi Mohammed VI, réitérant le soutien du Maroc à la cause palestinienne et « sa forte et constante solidarité avec le peuple palestinien frère ».

A noter que l’ouverture de cette ambassade, ce lundi, a entraîné des heurts qui ont coûté la vie à au moins cinquante Palestiniens.

Afrik

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *