L’indice harmonisé des prix à la consommation progresserait, en glissement annuel, de 0,8% à fin janvier 2019, après une réalisation de 1,1% le mois précédent.

C’est ce qu’on apprend dans le bulletin mensuel des statistiques février 2019 de la Banque centrale des états de l’Afrique de l’ouest(Bceao) qui souligne que la décélération du rythme de progression du niveau général des prix est imprimée essentiellement par la composante « Alimentation », dont la contribution à l’inflation totale est ressortie à -0,1 point de pourcentage à fin janvier 2019 contre +0,1 point de pourcentage un mois plus tôt. 

A en croire la même source, cette évolution est en ligne avec l’amélioration de l’offre de légumes frais et de produits de mer dans la plupart des pays.

Selon elle, le ralentissement du rythme de hausse du niveau général des prix à la consommation a également été induit par une moindre progression des prix de la fonction « Communication », dont la contribution est ressortie nulle à fin janvier 2019 contre +0,1 point de pourcentage un mois plus tôt, en rapport avec une détente des prix au Burkina.
Mariama Diallo

Lejecom

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *