LETTRE OUVERTE A SAMUEL ETO’O FILS , L’AMI DES DICTATEURS

samuel eto fils ali bongo ondimba president gabonais Bonjour frère Samuel,

Le Gabon est notre pays, le Gabon est ton autre pays, c’est pourquoi tu as décidé d’aider le Gabon en y faisant venir Lionel Messie ; Dieu est arrivé au Gabon grâce à toi !

Comment ne pas te dire merci, cher Samuel, ton amour pour le Gabon n’a échappé à personne lorsque tu as retiré tes capitaux dans le projet de création d’une école de football à Libreville, au motif que la partie gabonaise ne respecte pas sa part du marché. Quelle belle preuve d’amour pour ton autre pays !

Samuel, tu aimes tellement le Gabon que, empêtré comme tu es dans tes problèmes avec la justice camerounaise et la gestion tumultueuse de ta retraite méritée au sein des Lions Indomptables du Cameroun, tu as pu trouver le temps de donner un coup de main à ton ami Ali Bongo qui, au regard des crises multiformes qui affectent notre pays voit dans ta mansuétude pour les causes des dictateurs , la bouffée d’air dont il avait besoin pour sortir la tête du marasme économique dans lequel il a plongé le Gabon pour continuer à faire ce qu’il sait faire de mieux, c’est à-dire festoyer.

Festoyer, jouir et se réjouir sur les ruines d’une nation affaiblie par une gouvernance hasardeuse, c’est à cette vie de misère que ton ami Ali Bongo convie ton ami Lionel Messie. Les amis de nos amis sont non seulement nos amis mais aussi, nos meilleurs conseillés.
 
Comment as-tu osé conseiller à Lionel Messie, star mondiale adulée par la jeunesse africaine de venir se compromettre avec un régime dictatorial, avec un président de la république autoritaire, totalitaire, qui n’a pas d’acte de naissance, qui assassine des opposants politiques, qui enferme et qui pourchasse les journalistes et finance BOKOHARAM qui tue tes frère camerounais.

Cher Samuel, tu étais une icône hier, mais aujourd’hui tu passes ta vie à te prostituer pour de l’argent. Tu as exposé la nudité de ta maitresse sur internet, tu as ruiné sa vie en lui retirant tous ce que tu lui avais offert mais tu as oublié les nuits que tu passais avec elle lorsque tu fuyais ta maison et allais tromper ta femme avec cette jeune femme que tu as traitée comme une merde. Honte à toi Samuel, un grand ne traite pas les femmes avec autant de mépris.

Mon frère Samuel, si tu aimes vraiment le Gabon, occupes toi de tes affaires, le Cameroun a plus de problèmes que le Gabon. Vas donc régler les problèmes des camerounais. Depuis des mois BOKOHARAM assassine tes concitoyens, on ne t’a pas vu aux côtés de Paul Biya , on n’a pas vu tes amis starlettes du football aux côtés du Gouvernement camerounais pour dénoncer les massacres dans le nord Cameroun. Pourquoi tu n’as pas invité Lionel Messi au Cameroun pour mettre la lumière sur le drame que connait ce pays frère depuis que les musulmans comme Ali Bongo ont décidé de déstabiliser l’Afrique centrale ?

Samuel, tu es décidément un homme de peu de valeur. Quand on regarde ce que Roger Milla a construit au Cameroun et ce qu’il représente pour la jeunesse camerounaise, malgré tous les milliards que tu possèdes, tu ne lui arriveras jamais à la cheville. Quand on considère les réalisations de Didier Drogba en Côte d’ivoire, tu n’es qu’un petit blaguer. Je ne vais même pas oser te comparer au Grand George Opong du Liberia, face à lui tu n’es qu’un prostitué, un petit, comme ton ami Ali Bongo le Dictateur sans Acte de naissance.
La jeunesse libre du Gabon t’intime l’ordre de cesser ta prostitution au Gabon

Fais à Kinguelé le 18 juillet 2015

Correspondance de : JEUNES SOUVERAINISTES GABONAIS
Source : camer.be

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.