Les Etats-Unis vont réduire leurs effectifs militaires en Afrique

L’armée américaine va retirer des centaines de troupes menant des opérations antiterroristes à travers l’Afrique au cours des prochaines années, a annoncé le Pentagone. Cette décision s’inscrit dans le cadre des efforts visant à renforcer leur action contre le terrorisme et à répondre à la concurrence chinoise et russe.

On compte environ 7 200 militaires américains basés dans des dizaines de pays africains, notamment en Somalie, au Nigeria et en Libye.

Le commandant Candice Tresch, porte-parole du Pentagone, a déclaré jeudi que ce chiffre serait réduit d’environ 10 % au cours des prochaines années.

La porte-parole du Pentagone n’a pas précisé les pays africains qui seraient concernés par cette réduction militaire. Cependant, elle a précisé que les effectifs militaires en Somalie, à Djibouti et en Libye resteront au même nombre.

Dans d’autres parties du continent, y compris en Afrique de l’Ouest, l’accent serait mis non plus sur « l’assistance tactique mais sur le conseil, l’assistance, la liaison et le partage de renseignements », a-t-elle déclaré.

Un responsable américain, s’adressant à l’agence de presse Reuters sous couvert de l’anonymat, a déclaré que la réduction des troupes se ferait probablement sur trois ans et pourrait inclure des pays comme le Kenya, le Cameroun et le Mali.

Le rôle de l’armée américaine sur le continent africain a fait l’objet d’une attention accrue après une embuscade l’année dernière au Niger qui a tué quatre soldats américains et plusieurs membres des forces nigériennes.

Source : commondreams

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *