Les États-Unis pour la fin des missions de l’ONU inefficaces en Afrique

Les Etats-Unis vont plaider pour « mettre fin » aux missions de l’ONU en Afrique qui ne favorisent pas « une paix durable », a prévenu aujourd’hui le conseiller américain à la sécurité nationale John Bolton.

L’administration Trump a dévoilé une nouvelle politique africaine centrée sur la lutte contre les pratiques «prédatrices» de la Chine et de la Russie et sur la cessation de ce qu’elle appelle une «assistance aveugle» et des missions de maintien de la paix «non productives, infructueuses et non responsables».

En présentant la « nouvelle stratégie » de l’administration de Donald Trump pour le continent africain, il a plus largement affirmé que l’aide économique américaine serait revue pour faire en sorte qu’elle apporte des résultats, alors que le locataire de la Maison Blanche veut drastiquement couper les ressources budgétaires affectées à la diplomatie.

Au Soudan du Sud en proie à une guerre civile après avoir reçu une importante assistance américaine, notamment, « nous ne fournirons plus de prêts ou de ressources américaines supplémentaires à un gouvernement sud-soudanais dirigé par les mêmes dirigeants en faillite morale qui perpétuent cette horrible violence », a insisté le conseiller du président des Etats-Unis.

« Malheureusement, des milliards et des milliards de dollars des contribuables américains n’ont pas abouti aux résultats escomptés », a estimé John Bolton dans un discours devant le cercle de réflexion conservateur Heritage Foundation à Washington. « A partir de maintenant, les Etats-Unis ne toléreront plus cette longue tradition d’aide sans résultats, d’assistance sans responsabilité, et de soutien sans réforme », a-t-il lancé.

« L’Amérique est une nation généreuse, mais nous insistons pour que l’on fasse bon usage de notre argent. » Connu pour être un « faucon » en politique étrangère très hostile au multilatéralisme, l’ancien ambassadeur américain à l’ONU a par ailleurs dénoncé les comportements « prédateurs » de la Chine et de la Russie en Afrique

Source: intellivoire

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *