Les Egyptiens réclament une décision claire sur l’ambition présidentielle du maréchal al-Sissi

Polémique en Egypte, après l’annonce par un journal koweitien de la volonté du maréchal al-Sissi de se porter candidat à la présidence. Seul ce dernier peut faire une telle déclaration, assure un porte-parole pour couper court aux débats. Les Egyptiens, eux, attendent une réponse claire de l’homme fort égyptien.

Egypte partisans général al-Sissi place Tahir Caire

Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

« La question de se présenter ou pas à la présidentielle est une décision personnelle que le maréchal prendra lui-même et annoncera directement au peuple égyptien et non à quelqu’un d’autre », a déclaré le porte-parole militaire.

Polémique

La publication par un journal koweitien de la décision du maréchal al-Sissi de présenter sa candidature à la présidence avait soulevé une vive polémique en Egypte. De nombreux journalistes et éditorialistes, y compris des partisans de al-Sissi, avaient critiqué, ce jeudi dans la matinée, le fait que le maréchal ait choisi « un journal étranger » pour annoncer une décision aussi importante.

Lenteur

Ce n’est que quand la polémique a enflé que le porte-parole est intervenu via les médias sociaux, douze heures après l’annonce faite par le journal koweitien. Une lenteur qui, elle aussi, fait l’objet de critiques de la part de nombreux éditorialistes qui demandent que Abdel Fattah al-Sissi annonce sans plus tarder sa décision : soit il reste maréchal et ministre de la Défense, soit il démissionne pour devenir un civil et un candidat à la présidence.

 

Source: RFI

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *