L’Egypte se met au Viagra féminin

L’Egypte est devenue le premier pays arabe à autoriser la production et la vente de la Flibanserine, un médicament destiné à stimuler la libido féminine.

“Je me sentais somnolent et étourdi, et mon cœur s’emballait.” C’est ce que Leila a ressenti après avoir pris sa première pilule de ce que l’on appelle le “Viagra féminin” – connu sous le nom scientifique de Flibanserine.

Le médicament a été autorisé pour la première fois aux États-Unis il y a près de trois ans et est désormais produit en Égypte par une firme pharmaceutique locale.

Leila – un nom d’emprunt – est une femme au foyer conservatrice dans la trentaine. Elle préfère cacher son identité car, comme beaucoup de femmes en Egypte, parler de problèmes sexuels et de ses désirs sexuels sont encore très tabou.

Après presque 10 ans de mariage, elle soutient qu’elle a décidé de se procurer le médicament “par simple curiosité”.

Leila, qui n’a aucun problème de santé, a acheté le médicament sans ordonnance – une pratique très courante en Égypte, où les gens peuvent acheter de nombreux médicaments en vente libre.

“Le pharmacien m’a dit de prendre une pilule tous les soirs pendant quelques semaines. Il a dit qu’il n’y aurait pas d’effets secondaires”, dit-elle.

“Mon mari et moi voulions voir ce qui allait se passer. J’ai essayé une fois, et je ne le ferai plus jamais.”

Les taux de divorce sont à la hausse en Égypte, et certains médias locaux l’ont attribué à des problèmes sexuels persistants dans les couples.

Le fabricant local de la Flibanserine affirme que trois femmes sur dix en Égypte ont une faible libido. Mais ces chiffres ne sont que des estimations approximatives – de telles statistiques sont difficiles à obtenir dans le pays.

“Ce traitement est très nécessaire ici – c’est une révolution”, déclare Ashraf Al Maraghy, un représentant de l’entreprise qui produit le médicament en Egypte.

M. Maraghy affirme que le médicament est sûr et efficace, et que les étourdissements et la somnolence disparaîtront avec le temps – mais de nombreux pharmaciens et médecins ne partagent pas cet avis.

Murad Sadiq indique que le médicament pourrait faire chuter la tension artérielle à des “niveaux alarmants” et pourrait être problématique pour les personnes souffrant de problèmes cardiaques et hépatiques.

Il prend donc le temps d’explique aux clients les effets secondaires du médicament, mais ces dernier “insistent toujours pour l’acheter”.

“Environ 10 personnes par jour viennent acheter le médicament. La plupart d’entre eux sont des hommes. Les femmes sont trop timides pour le demander.”

“Tout est dans la tête”

Dans la pharmacie de M. Sadiq, une publicité fait l’éloge de la Flibanserine sous le nom évocateur de “la pilule rose”. C’est la version féminine de la “pilule bleue” – un terme utilisé en Egypte pour désigner le Viagra pour hommes.

Mais le fabricant dit que le terme “Viagra féminin” est inexact. “Ce sont les médias qui ont inventé ce nom, pas nous”, affirme M. Maraghy.

Alors qu’une pilule de Viagra traite le dysfonctionnement érectile en améliorant le flux sanguin vers le pénis, la Flibanserine a été développée comme un antidépresseur et un stimule du désir sexuel en équilibrant les substances chimiques dans le cerveau.

Le “Viagra féminin est un terme trompeur”, dit Heba Qotb, sexologue, qui a refusé de le prescrire à l’un de ses patients.

“Cela ne fonctionnera jamais avec une femme qui souffre de problèmes physiques ou psychologiques”, ajoute-t-elle.

“Pour les femmes, le sexe est un processus émotionnel. Tout commence dans l’esprit. Une femme ne peut jamais avoir une relation intime saine avec son mari s’il la maltraite. Aucun médicament n’y changera rien.”

Mme Qotb dit que l’efficacité de la Flibanserine est très faible et ne vaut pas le risque. “Le ralentissement de la tension artérielle est un effet secondaire très grave”, prévient-elle.

Les femmes égyptiennes ont encore beaucoup de chemin à parcourir avant de se sentir à l’aise de parler de leurs besoins sexuels.

Leila, notre anonyme, dit qu’elle connaît beaucoup de femmes “qui ont demandé le divorce après que leur relation sexuelle se soit détériorée en raison de la tension accumulée dans leur mariage”.

“Si votre mari est sexuellement faible, vous le soutiendrez et l’aiderez à se faire soigner, à condition qu’il soit un partenaire qui vous aime. Mais si vous avez un mari violent, vous allez certainement perdre tout intérêt pour lui, même s’il est bon au lit. Les hommes ne semblent pas comprendre ça.”

Bien qu’il n’en soit qu’à ses débuts, Murad Sadiq, le directeur de la pharmacie interrogé, affirme que les ventes de Flibanserine ont été très prometteuses jusqu’à présent et croit qu’elles vont augmenter.

Mais Mme Qotb, la sexologue, est très préoccupée par les répercussions potentielles sur les mariages.

“Lorsqu’un homme ne remarque aucune amélioration dans la libido de sa femme, même si elle a pris les pilules, il lui en voudra et ne songera pas à un médicament inefficace ou à leur relation tendue. Il pourrait même trouver une excuse pour la répudier.”

BBC Afrique

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *