Le Soudan dans l’attente après la chute d’Omar El-Béchir

Au Soudan, les militaires promettent le transfert du pouvoir aux civils, après la destitution d’Omar El-Béchir. Mais les modalités de la transition restent inconnues.

En trente ans, le Soudan n’avait connu qu’un seul dirigeant : Omar El-Béchir. Voici qu’en trois jours et à la faveur d’une révolution populaire née en décembre dernier il a vu se succéder trois hommes à sa tête. Après l’arrestation d’El­Béchir jeudi, c’est son successeur, l’ancien vice-président Awad Ibn Ouf, qui a jeté l’éponge vingt-quatre heures après sa nomination à la tête du Conseil militaire. Son départ a été salué par la foule qui campe depuis une semaine devant le QG de l’armée, à Khartoum.…lejdd.fr

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *