LE PRESIDENT KENYAN EN VISITE AUX USA : Uhuru Kenyata reçu à la Maison Blanche

Ce samedi 25 août, le président du Kenya, Uhuru Kenyatta, s’est rendu à Washington pour une visite de 4 jours. Il a été reçu par le président Donald Trump ce lundi 27 août à la maison blanche.

Pour la deuxième fois depuis son accession au pouvoir, le président américain Donald Trump reçoit un chef d’Etat africain ; Muhamadou Buhari du Nigeria en premier il y a quelques mois et Uhuru Kenyatta ce lundi 27 août. Les deux chefs d’État ont discuté de la coopération régionale et des questions liées à la sécurité et aux investissements.

Les discussions devraient être autour du processus de paix au Soudan du Sud, pendant que les négociations continuent à Khartoum entre le gouvernement et les rebelles sous l’égide de l’IGAD.

Il faut noter que le Kenya demeure l’allié privilégié des États Unis en matière de la lutte contre le terrorisme, notamment contre le groupe al-Shabab, une branche d’Al-Quaïda en Somalie.

Par ailleurs, selon Njeru Githae, ambassadeur kényan à Washington, il s’agira aussi lors de la rencontre des discussions sur les négociations économiques. « De nombreux projets d’accords sont en négociation et nous espérons qu’ils seront signés » a-t-il laissé entendre.

Le Kenya souhaite augmenter ses exportations vers les États Unis au sein de l’AGOA, la loi sur la croissance et les opportunités de développement en Afrique et même entamer des négociations sur les accords post-AGOA, en vue d’un accès facile au marché américain pour les produits kényans.

Le président kényan souhaite, au cours de cette visite, attirer vers son pays des investisseurs américains. Il a discuté avec des représentants des affaires ce lundi.

Pour les présidents Uhuru Kenyatta et Donald Trump, c’est l’occasion de réaffirmer les relations entre les deux pays. « Cette rencontre va réaffirmer les relations entre les États Unis et le Kenya en tant que pierre angulaire de la paix et de la stabilité en Afrique et dans la zone indopacifique » a indiqué la Maison Blanche.

YAWO ATIAH

Source: Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *