Le Niger, pays contributeur de forces à la MINUSMA, marche sur des principes fondamentaux de base sur les OMP.

En violation de deux (2) principes fondamentaux sur trois (3) des Nations Unies en matière d’OMP (Opérations de Maintien de Paix), cas de la MINUSMA, le Niger n’a plus une raison de disposer de contingents au sein de la force.

Le principe de consentement des parties au conflit dans le pays hôte, donne à la CMA le droit de révoquer la présence de contingents nigériens au sein de la MINUSMA dont les autorités viole le principe de l’impartialité.

A suivre…

Attaye Ag MOHAMED.

Source: Maligo actu

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *