« Le gouvernement sud-africain ne peut pas empêcher ces violences, nous sommes une nation en colère » (vidéo)

Les attaques xénophobes en Afrique du Sud font couler beaucoup d’encre et de salive.

Dimanche, des nouvelles violences ont éclaté à Johannesburg, faisant deux morts. Réagissant à la situation actuelle, la ministre sud-africaine de la Défense, Nosiviwe Mapisa-Nqakula, a déclaré lundi que les attaques contre les étrangers sont perpétrées par des criminels, ajoutant que l’incident de dimanche aurait pu être évité.

« Les gens disent qu’il s’agit d’attaques xénophobes mais ce n’est pas la première fois que nous sommes confrontés à cette situation. Ici, nous avons des criminels qui ont analysé les choses et qui sont conscients que nous avons des défis à relever en ce moment », a-t-elle confié à la chaîne d’information eNCA.

« Nous avons parlé du taux de chômage élevé, de certains étrangers qui ne se conduisent pas de façon appropriée, de ceux qui enfreignent les lois du pays, et vous avez maintenant des criminels qui ont décidé de profiter de la situation pour attaquer des gens. C’est malheureux et cela ne devrait pas se produire ».

« La réalité, c’est que nous devons avoir un dialogue sérieux sur ce qui se passe, nous devons prendre nos responsabilités. La réalité, c’est que nous avons une nation en colère et nous devons en parler ».

« Pourquoi avons-nous une nation en colère ? Pourquoi sommes-nous si déterminés à faire échouer notre projet de construction nationale et de cohésion sociale ? Nous devons travailler ensemble pour trouver des solutions à ce qui se passe ».

La ministre de la Défense a également insisté sur le fait que le gouvernement ne peut pas empêcher ces violences

«  Ce qui se passe ne peut jamais être empêché par aucun gouvernement. Cela est bien orchestré par des criminels », a-t-elle ajouté.

Crédit photo : onlinenigeria

https://www.enca.com/news/defence-minister-joburg-cbd-deaths-could-have-been-avoided
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *