Le Ghana abandonnera bientôt le cedi pour l’ECO – Gouvernement Ghanéen

Le gouvernement Ghanéen a annoncé qu’il rejoindrait bientôt huit pays ouest-africains qui se sont engagés à utiliser une monnaie commune, l’ECO, à partir de 2020.

Le communiqué de presse du gouvernement ghanéen emanant du directeur de la communication du président, Eugene Arhin, a indiqué que la décision est basée sur la conviction que cela aidera à éliminer les barrières commerciales et monétaires, à réduire les coûts de transaction, à stimuler l’activité économique et à élever le niveau de vie des Ghanéens.

«Nous avons une opportunité historique de créer une nouvelle réalité pour les peuples de la CEDEAO, une réalité de prospérité générale et de progrès. Alors, saisissons-le », a ajouté le communiqué.

Le 21 décembre 2019, le président de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), Alassane Ouattara, lors d’une conférence de presse avec le président français, Emmanuel Macron, en Côte d’Ivoire a fait une déclaration sur la décision prise par huit (8) pays de l’Afrique de l’Ouest. Les États membres africains de l’UEMOA cessent d’utiliser le franc CFA de la Communauté financière de l’Afrique (CFA).

Rappelons que L’Union économique et monétaire ouest-africaine ( UEMOA) a conclu un accord avec la France pour apporter des modifications au franc CFA..

Aux termes de l’accord, la devise reste arrimée à l’euro et sera renommée ECO. Il supprime l’obligation pour les pays de conserver 50% des réserves au Trésor français et la nécessité d’avoir un représentant français au conseil d’administration de l’union monétaire.

Les partisans du CFA ont fait valoir que la monnaie a apporté une stabilité monétaire aux pays qui l’utilisent. Le CFA couvre 14 pays africains avec 150 millions d’habitants et 235 milliards de dollars de produit intérieur brut. L’avenir de la monnaie a fait l’objet de longs débats, les critiques pointant ses liens avec la «Francafrique», le réseau d’influence que Paris conserve dans ses anciennes colonies.

Les huit pays d’Afrique de l’Ouest qui commenceront à utiliser l’ECO à partir de 2020 sont le Bénin, le Burkina Faso, la Guinée Bissau, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

intellivoire

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *