Le climat des affaires de l’UEMOA favorable aux chefs d’entreprises en juin 2018

L’indicateur du climat des affaires dans l’UEMOA est ressorti à 102,0 en juin 2018, au-dessus de sa tendance de long terme, traduisant ainsi une opinion favorable des chefs d’entreprises sur l’orientation de la conjoncture dans la sous-région.

Le Bulletin mensuel des statistiques de juin 2018 qui donne l’information souligne, par ailleurs, qu’il est en hausse de 0,8 point par rapport au mois précédent.
Selon la même source, la production industrielle a augmenté de 4,6% en juin 2018, en glissement annuel, après celle de 5,1% en mai 2018.
Quant à l’indice du chiffre d’affaires du commerce de détail, souligne la même source, il a progressé de 8,9%, en rythme annuel, après une progression de 4,5% notée le mois précédent.
La note de souligner que l’indice du chiffre d’affaires dans les services marchands est ressorti en hausse de 11,8% en juin 2018 comparé à la même période de l’année dernière.
Sur la base des données officielles, poursuit la même source, le taux d’inflation s’est établi, en glissement annuel, à 0,6% à fin juin 2018 contre 0,4% enregistré le mois précédent.
Avant de noter que l’accélération du rythme de progression du niveau général des prix est imprimée par la composante « Alimentaire », en lien avec la remontée des prix des légumes et des produits de la pêche en Côte d’Ivoire, ainsi que des céréales dans certains pays sahéliens, notamment au Burkina et au Mali.
Et d’ajouter que la hausse du niveau général des prix à la consommation est également due à une augmentation des loyers, essentiellement en Côte d’Ivoire et au Niger, en rapport avec la pression de la demande.
Cette bonne tenue du climat des affaires est dictée par un environnement marqué par une hausse des cours du pétrole brut sur les marchés internationaux (moyenne WTI, BRENT, DUBAI), exprimés en dollars US, en glissement annuel, de 53,2% en juin 2018.
La même tendance est notée sur les prix des principales matières premières exportées par les pays de l’UEMOA, ils ont connu des évolutions contrastées au cours du mois sous revue.
En effet, poursuit la même source, ils se sont inscrits en hausse pour le coton (+24,5%), le cacao (+20,3%) et l’or (+1,6%).
En revanche, précise la note, les prix se sont contractés pour le café (-15,8%), la noix de cajou (-12,7%) et le caoutchouc (-6,2%).
Quant aux cours mondiaux des produits alimentaires, relève-t-elle, ils se sont repliés de 1,3% en glissement annuel à fin juin 2018.

Mariama Diallo

Lejecom

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *