Laurent Gbagbo avertit : “ce qui nous attend, c’est la catastrophe”

L’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo prévient le pire au lendemain du scrutin présidentiel du 31 octobre 2020.

Dans un entretien avec TV5 Monde depuis Bruxelles, Laurent Gbagbo assure avoir pris la parole pour alerter sur la catastrophe qui guette la Côte d’Ivoire. Il demande au président Alassane Ouattara de privilégier le dialogue.

« La catastrophe. Ce qui nous attend, c’est la catastrophe et c’est pourquoi je parle. Pour qu’on sache que j’ai parlé. Pour qu’on sache que je ne suis pas d’accord pour aller pieds et poings liés à la catastrophe. Pour qu’on sache que je dis qu’il y avait autre chose à faire. Il faut discuter », a indiqué Laurent Gbagbo.

La voie du dialogue est la seule pour sortir la Côte d’Ivoire de la « catastrophe » soutient Laurent Gbagbo.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *